Quel type de chauffage installer dans les serres ?

Pour aider vos plantations à passer l’hiver, voici quelques astuces de chauffage dans les serres que vous pourrez mettre en pratique dès la saison prochaine. Analyse par myfood et HelloWatt, le conseiller malin en optimisation énergétique.

Pourquoi chauffer sa serre ?

Protéger vos plantes en hiver

Lorsque l’hiver vient, il est important de protéger certains de vos plants, afin de vous assurer une belle production au cours de l’année. Certaines plantes ne supportent pas le froid : installer un chauffage dans les serres leur permettra de survivre au gel.

De plus, grâce à un chauffage dans votre serre, vous pourrez cultiver et consommer des légumes frais même durant l’hiver, ce qui est particulièrement agréable.

Quels sont les inconvénients d’un chauffage dans une serre ?

L’un des principaux inconvénients relatifs à un chauffage en serre concerne votre facture énergétique. En effet, si vous optez pour un chauffage électrique ou au pétrole, votre consommation énergétique risque de s’envoler si la saison est rude. Heureusement pour votre porte-monnaie, il existe des astuces pour un chauffage plus économe. 

De plus, chauffer sa serre entraîne généralement une hausse des émissions de gaz à effet de serre, et donc de l’empreinte carbone de vos plantations. Si vous avez à cœur de consommer des légumes verts au propre comme au figuré, optez pour les méthodes de chauffage naturelles

Enfin, faites attention au moment de chauffer votre serre : certaines plantes ne nécessitent pas la même température. Une température trop élevée pourrait endommager votre production.

Comment chauffer sa serre ?

Chauffer sa serre naturellement

Pour un chauffage plus écologique, il est possible d’opter pour des méthodes naturelles, telles que le compost. Il utilise des feuilles et du bois, qui dégagent de l’azote. C’est ce dernier qui réchauffe l’intérieur de votre serre, et ce avec intensité et sans polluer ! Un jardinier a poussé l’expérimentation à son comble pour inventer la méthode Jean Pain. Seuls inconvénients : le compost ne vous permettra pas de chauffer longtemps votre serre et il doit être disposé en grande quantité.

Pour un chauffage sur le plus long terme, il vous est possible d’installer un poêle à bûches, qui consomme un combustible naturel et vous permettra donc de limiter votre empreinte carbone.

Opter pour un chauffage électrique

Si c’est l’efficacité que vous recherchez avant tout, chauffer votre serre grâce à un chauffage électrique est la meilleure solution. Ces chauffages brassent l’air, c’est-à-dire qu’ils aspirent l’air chaud provenant du haut de la serre, et le distribuent grâce à des tubes de sortie. 

Le chauffage électrique peut être réglé grâce à un thermostat, vous aidant à mieux gérer votre consommation. De plus, il prend soin de vos plantations, car il ne dégage aucune fumée, contrairement au poêle à bois. Enfin, c’est un chauffage facile à déplacer, et qui pourra ventiler votre serre durant l’été !

Le poêle à pellets

Dans les serres innovantes myfood, il est possible d’installer un poêle à pellets. Recommandé dans les régions les plus froides, il permet de maintenir les cultures en hors-gel et ainsi d’optimiser le rendement de production de fruits et légumes dans la serre. Ce système de chauffage est le plus économique de tous dans nos serres et consomme 70W lorsqu’il est actif avec un pic à 300W à son démarrage.

Photo : @myfood

Pensez à aérer !

Toute l’année et pas qu’en été, il est primordial d’aérer sa serre. C’est un point essentiel pour toute bonne culture : cela permet en effet d’optimiser la croissance de vos plantes, tout en limitant les maladies et moisissures liées à un chauffage trop intensif. En aérant régulièrement votre serre, vous contrôlez à la fois la température et l’humidité de votre serre. 

Attention : en hiver, veillez à ne pas aérer les jours les plus froids. Aussi, pensez à couper le chauffage avant de commencer l’aération, afin que cela ne soit pas contre-productif. Aérer la serre en hiver permettra de diminuer la condensation. 

Pour bien aérer, pensez à orienter votre serre dans le sens du vent dominant, et à aérer au bon moment, c’est-à-dire le soir ou tôt le matin.

Pour aller plus loin…

Envie d’optimiser votre facture d’électricité, de gaz ou l’isolation de votre logement ? Rendez-vous sur HelloWatt.  

Les serres connectées vous intéressent ?

Nous reviendrons vers vous très rapidement.

Leave a Reply